Carry On My Werewolf

L'histoire se passe après la fin de la saison 12 de Supernatural et à la fin de la dernière saison (S6) de Teen Wolf
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis de recherche , les créatures surnaturelles et les divinités,
ainsi que les démons sont en sous-nombre
merci de les privilégier .:castiel: :hug: :plz:
Les personnages de la série Teen Wolf sont a prendre en priorité.
Nous attendons également Dean, Castiel et Asmodeus!

Partagez | 
 

 La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate (Reva')

Aller en bas 
AuteurMessage
◄ Co-Fonda & Nephilim
Justyne M. Blanchard
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate (Reva')   Ven 12 Oct - 14:53



« La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate »
Apparition nocturne. Où ? Dans un phare. J'aurais aimé être à Hawaï, mais j'ai promis à Jesse que je resterais avec lui le temps qu'on règle ce qui est à régler ici. Il espère que je change d'avis tout court ou que je veuille JUSTE aller en vacance là-bas. Mouais. On verra hein. Soupirant, j'entre dans le phare, il parait qu'une créature sanguinaire y vit. Super. Je monte les marches en colimaçon et arrive sur une plate forme, celle du phare. Je pousse un grognement de dégoût et râle « un shapeshifter ...super » des morceeaux de corps sont superposés partout ainsi que des têtes en guise de trophée « j'vais vomir putain » jure je dégoûtée tout en protégeant ma bouche de mes hauts le coeur. BERK ! Je regarde les corps éparpillés, mais c'est quoi ce cinglé ? ! Je les savais psychopathes et complètement fou mais quand même ya des limites bordel !  Un bruit me fait me retourner et je reçois un coup en pleine tronche tout en me reculant la tête sonnée « OUILLEUH !!! Mais ça va pas la tête ! » hurle je contre lui en me tenant le nez endolori qui s'auto guéri rapidement. Je pars son second coup d'une main et me rend compte qu'il m'avait frappé avec le dos d'une batte de baseball je soupire « tu sais que c'est dangereux ça ? Et que ça peut faire mal ? » lui demande je en le prenant un poil pour un con. Je lui donne un coup pour le faire voler et alors que j'allais pour le tuer, j'entends que l'on me braque avec un flingue. Instinctivement je me retourne vers la personne qui me braque, pour l'ignorer totalement, pour enfin regarder l'autre monstre qui ... A PRIT MON APPARENCE !! SÉRIEUSEMENT ? « HEY TRICHEUR !!!! » hurle je ... et en même temps que le monstre qui a prit non seulement mon apparence, mais aussi ma voix et mon attitude. Ouh putain j'vais lui arracher la gueule

(c) Miss Pie

________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Admin - Chasseur
Gareva Carpenter
Avatar : Jessica Biel
Messages : 113
Date d'inscription : 20/08/2018
Localisation : Dans ton ombre
MessageSujet: Re: La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate (Reva')   Jeu 8 Nov - 14:12

La nuit tous les chats sont gris, enfin selon SocrateGareva & Justyne

Le problème avec mon job, c'est qu'on doit être disponible 24 heures sur 24 et que du coup le rythme de sommeil est fortement perturbé. Je profite donc de chaque occasion pour faire une petite sieste quand la fatigue me prend. Je ne sais pas depuis combien de temps je roupille quand on me secoue doucement. Les membres de l'équipe savent que je peux parfois avoir des réactions violentes quand on me surprend. J'ouvre péniblement les yeux avant d’apercevoir Lucas. Merde, je n'aurais pas dit non à quelques instants de sommeil supplémentaire. Enfin, quoiqu'il en soit, il m'annonce qu'il a repéré un truc étrange dans le secteur du phare et il attend mes ordres. Bordel, mais pourquoi ils ne se démerdent pas entre eux ? Je m'apprête à lui répondre de ce démerdé avec Matt ou Kristen quand j'entends des éclats de voix qui viennent de la pièce d'à côté. Arg, ils vont me rendre folle ! Je marmonne un vaguement que j'arrive et me lève quand Lucas referme la porte derrière lui. Je sors rapidement de ce qui me sert de chambre pour rejoindre la pièce commune de notre base mobile. Je me rends dans le coin cuisine, m'asperge le visage d'un peu d'eau pour chasser les derniers vestiges de sommeil et me sert un café avant de porter mon attention sur mes deux camarades qui sont en train de s’engueuler sur la manière d'aborder notre nouvelle mission. J'ai comme l'impression que ces deux-là ne s'entendront jamais et ça me désespère. Ok, je vais régler le problème. Vous venez tous les deux avec moi et pendant que j'irais faire un tour dans le phare vous resterez en couverture à l'extérieur. Comme ça pas de jaloux. Allez go ! Je vide ma tasse d'une traite et la pose un peu violemment sur le comptoir avant d'enfiler ma tenue de chasse. Alors que je saute sur ma moto, Matt et Kate prennent le Yukon contenant notre armement. On arrive rapidement sur place et je m'équipe avant de pénétrer dans le phare. Je n'ai pas besoin de chercher longtemps si je suis au bon endroit, car j'entends une voix provenir de l'étage. Je grimpe discrètement les marches et je m'arrête quand je peux voir la scène qui s'y déroule. Le décor est totalement macabre avec ces morceaux de corps un peu partout, mais il en faut plus pour me faire reculer. Depuis le temps que j'évolue dans cet univers, j'en ai vu d'autres. Cependant, j'ignore toujours à qui et quoi j'ai à faire. Mais la situation s'envenime soudain. Finis le temps d'observation, il est temps d'entrer en action. Armant mon flingue, je sors de l'escalier comme un diable de sa boite et pointe mon arme vers la tête d'un des protagonistes sans savoir qui est le méchant de l'histoire. Une chose est sûr je n'hésiterais pas à abattre les deux si je n'arrive pas à le déterminer. Mon intervention a l'air de faire ni chaud ni froid à la jeune femme que je braque et elle m'ignore royalement. Mais brusquement, je me retrouve avec deux nanas identique, qui parlent à l'unisson et qui ont les mêmes attitudes. Merde c'est quoi ce bordel? J'entends dans mon oreillette Kristen qui demande des nouvelles. Je l'ignore, cherchant à déterminé le vrai du faux. Je vais faire simple. Dites moi ce qu'il se passe ici ou je vous abats tous les deux? J'ai comme l'impression que la brunette que je vois en double doit être de la partie, mais mon souci, c'est de savoir laquelle est la bonne. J'aurais l'air maligne si j'abattais une chasseuse et que je laissais filer la créature que j'étais censé détruire...

©️ YOU_COMPLETE_MESS

________________
S’ils vous amochent vous les amochez,
s’ils vous tuent... vous vous relevez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Co-Fonda & Nephilim
Justyne M. Blanchard
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: Re: La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate (Reva')   Ven 21 Déc - 11:15



« La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate »
 EN plus de cette chasse puante, me voila face à une chasseuse qui n'hésitera pas à tirer. Quelle tire, j'm'en fiche, c'est pas ça qui me tuera ... AHA ! Quel humour ! Je roule des yeux et soupire, sentant fortement que l'autre est en train de flipper à l'idée de mourir. Je regarde la chasseuse et arque mon sourcil « Oh tire si tu veux, l'un de nous deux arrêtera la balle » et ce sera moi ! Oui, je suis .... une connasse. Vous savez ce genre de nanas prétentieuse qu'on a envie de gifler ? Oui, et bien au vu de mon comportement et mon attitude agacée, je me la joue grosse connasse : je venais de faire un mouvement de tête et de croiser mes bras avec beaucoup de prétention. Mais finalement, j'ai pas envie de perdre mon temps. Ajoutant un nouveau trait à la connasse que je suis : l'impatience « perds pas ton temps finalement, gardes ta balle » fis je en regardant la créature pour lever mon bras et faire apparaître du feu. La créature hurle de douleur et j'en profite pour lui planter un couteau d'argent en plein cœur pour qu'elle meure comme une grosse ... merde. Je soupire et regarde autour de nous « ça me dégoûte » râle je en soupirant. Je regarde les corps sans vie, le cœur gros. Les pauvres ont dû mourir dans d'atroces souffrances. Leurs âmes sont désormais torturées et je me dois de les aider. Je ferme les yeux lève simplement mes avant bras et aide ces âmes à monter vers les Cieux, le Paradis. C'est con, mais j'espère que mon père y sera ... sauf qu'il a été totalement détruit. C'est ainsi que des sortes de sphères blanches se levèrent de ces corps en morceaux pour monter vers le ciel.Je relâche mes bras. Il faudra envoyer des flics pour récupérer le reste des corps et des familles seront dans la douleur. Ouh que c'est joyeux ! Je regarde la jeune femme « pouvez rentrez chez vous, le boulot est fait » dis je en me dirigeant vers la sortie, enjambant les morceaux de corps sans les regarder
(c) Miss Pie

________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate (Reva')   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit tous les chats sont gris, enfin selon Socrate (Reva')
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit tous les chats sont gris...
» La nuit, tous les chats sont gris. Qu'en est-il des tigres ? [Raphael Mercury]
» La nuit tous les chats sont gris [Kurasa/libre]
» La nuit, tous les chats sont gris ... ou presque ! [PV : Warren]
» La nuit, tous les chats sont gris (désolée pour votre chat noir super-complément de déguisement de sorcière !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carry On My Werewolf :: Green Bay :: Au large du Lac Michigan :: Le Phare Grassy Island Range Lights-
Sauter vers: