Carry On My Werewolf

L'histoire se passe après la fin de la saison 12 de Supernatural et à la fin de la dernière saison (S6) de Teen Wolf
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis de recherche , les créatures surnaturelles et les divinités,
ainsi que les démons sont en sous-nombre
merci de les privilégier .:castiel: :hug: :plz:
Les personnages de la série Teen Wolf sont a prendre en priorité.
Nous attendons également Dean, Castiel et Asmodeus!

Partagez | 
 

 Ashley pour les intimes !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 22:19

Lewis + Ash
My BloodTwenty Øne Pilots

Nom et prénomLewis, par défaut et Ash de son petit nom, évitez le Ashley, ça passe pas si bien... Age aucune idée, plusieurs siècles. Nationalité : Oulalalah... C’est bien compliqué tout ça, il ne sait plus trop à force... Ah si, la dernière c’est américaine. Race : phoenix. Orientation sexuelle : franchement... Depuis le temps qu’il vit, c’est plus trop une question qu’il se pose. Il se range pas. Il laisse sa mèche s’enflammer quand y’a une étincelle quoi.  Métier/Job : Lieutenant de police & Co-propriétaire du Salvation. Armes : La plus part du temps, ce qui lui passe sous la main, mais son arme de service sinon, un truc simple. Et un revolver personnel façonné par Izobel, qu’il peut prendre un main nue sans se blesser déjà. Groupe : créature surnaturelles. Avatar : Chris Pratt

Code:
  ○ Chris Pratt - Ash Lewis

Anecdotes & Caractère
Quand il s’ennuie, il aime bien faire chier son monde. Le soucis, c’est qu’il s’ennuie souvent et très vite. – Il est dans la police, parce qu’il se faisait chier tiens... Et qu’il n’a encore jamais fais policier. Ça ou artiste peintre... Il a tiré à pile ou face. N’empêche que c’est un travail qui lui plait bien, ça bouge, ça l’occupe et l’être humain est tellement doué pour en inventer des bonnes tout les jours... Fascinant. – Il a une boite avec toutes ses papiers d’identité qu’il a eu au cours de ses longues années. Enfin ceux qu’il n’a pas brulés. – Il est macho et ne supporte pas quand une fille est plus forte que lui, ça l’énerve... Son égo en prend un coup – Il a des phases ou il déconnecte. – Cela fait plus de dix ans qu’il côtoie les Petrovtich. A harceler Izobel, il a fini par se faire adopter par toute la famille et le père d’Izobel ne regrette pas d’avoir misé sa confiance sur lui, surtout quand il l’a sortit du fond du trou moralement. D’un autre côté, Ash a fini par les adopter aussi. – Au travail, il est efficace, parce qu’il n’a peur de rien. Forcément, quand mourir est compliqué pour lui, il se sent un peu invincible. Sauf que ses collègues ne le sont pas. Il garde pas souvent ses coéquipiers. Alors non, il ne les tue pas, il n’y en a qu’un qui est mort et c’est pas grave car c’était qu’un con au gout de Ash. Autre histoire, peu importe. Ses manières ne sont pas orthodoxes, pourvu qu’il arrive à ses fins, il s’en moque. Il saute dans le vide, un peu inconscient et suicidaire, mais ça marche... Enfin, quand il ne détruit pas la moitié du décor pour attraper un simple gars. On lui reproches souvent les frais d’assurance. La dernière fois, il a pratiquement fait sauter la moitié d’un petit dinner, les murs criblés de balle. Les dommages collatéraux, il en a rien à battre. – En général, ses coéquipiers se barrent car il est juste insupportable. Il n’en fait qu’à sa tête, buté, complètement puéril et insolent, n’a l’air de rien prendre au sérieux, tête-brulée, imprévisible, l’haleine parfumée à l’alcool, ... Il lui manque des cases à Ash, faut le dire. Il n’est pas facile à suivre, et emmerder les gens, se moquer, les taquiner, les irriter, ça fait des décennies qu’il pratique ça. A voir combien de temps le dernier va tenir. – Il réfléchis rarement avant de faire quelque chose ou de parler. Et il parle très franchement. – c’est qu’un sale ingrat – Il a des blessures, forcément mais jamais il ne les montrera. Il n’en a pas besoin, il fait avec. – Très léger et rigolo, il reste quelqu’un d’impulsif et violent. Très susceptible... – Cela fait très longtemps qu’il a arrêté de se projeter et qu’il vit au jour le jour. – Très souvent déchiré. Faut profiter de la vie et oublier que chez lui, le temps ne passe pas. – charmeur et baratineur – il a toujours fait attention pour cacher sa nature, même s’il aura toujours une attitude bizarre quand il est question de porter une arme ou prendre des clés, à toujours mettre des gants ou l’attraper avec un bout de tissus. Sinon, il demande de l’aide à Izobel pour se sortir de là en général. – Il a réussi à arrêter quelqu’un en lui envoyant une boite de farine à travers un rayon dans une petite épicerie qui se faisait braquer. – Maladroit et peu vite manquer de patience, finit par tout casser quand ça l’énerve. – souvent entrain de faire le pitre.

Pouvoirs : A chaque régénération de ses cendres, il laisse tomber des miettes de souvenirs.
Il peut rendre incandescent chaque partie de son corps, comme il le souhaite. S’enflammer aussi, mais il ne peut pas le projeter. Pas de boule de feu ou d’attaque lance-flamme en gros.
Il ne craint pas le feu, ouais la bonne blague
Lorsqu’il se consume entièrement, il provoque une énorme déflagration autour de lui, brulant tout sur son passage. Chez les Petrovitch, il a une cabine tout en fer qui lui permet d’exploser si besoin et en toute sécurité.
il lui faut vingt quatre heure pour revenir, si on ne disperse pas ses cendres.
Il ne supporte pas le fer sur sa peau. Ses cendres dans une boite de fer et il ne peut pas revenir.
Ses cendres peuvent faire remonter le temps, mais ça lui arrache des souvenirs aussi. Il donne un peu de lui d’un côté.
Il peut se téléporter.


Histoire

Il lui avait promis de lui en raconter une nouvelle version chaque fois qu’elle lui demanderait. Lexie était maligne, et … Elle avait bien vu qu’il y avait quelque chose qui clochait quand il lui parlait de son passé. Elle pensait qu’il se moquait d’elle au début. Un peu, mais Ashley était comme ça. Il le faisait avec tous le monde et il assumait clairement. « Dis d’où tu viens toi ? » lui demandait-elle clairement et la première fois, il lui avait parlé de Londres. Un sacré histoire et il lui avait dit « Si tu me demandes demain, je serais quelqu’un d’autre. » et elle était venue le lendemain, et le surlendemain. Quand elle avait besoin de se changer les idées, elle venait l’embêter et elle avait droit à une histoire.

4 Juin.
« Dis d’où tu viens ? »
« Je viens de l’Allemagne profonde. Non, Berlin ! Je préfère Berlin… Pleine période de guerre. Un gars, avec sa drôle de petite moustache, arrive et gueule en allemand ! « Die Masse ist instinktiv feindlich gegen jedes hervorragende Genie. ». Un fou… Et j’ai tué plein de gens, parce qu’il a dit qu’il fallait le faire. BandStifter qu’on m’appelait. J’étais dans une milice affreuses, mais on avait de super beaux manteaux. »
« Oh… Et ? »
« Et on a détruit un peuple. Puis je me suis barré. Parce que final, ça me faisait chier. Tout simplement. »
« T’as vraiment des soucis... »

27 Juin.
« Ashley ! D’où tu viens ? »
« J’ai aidé à la construction du premier parc Disneyland. J’étais un grand copain de Walt. Je l’ai aidé à imaginé comme faire rêver les gosses. »
« Tu mens. T’aime pas les gosses ! »
Ash laissa échappé un petit rire.
« Non vraiment ? T’y croyais pas ? J’ai aidé à construire pendant les chantier alors ? »
« Ca peut me paraitre vrai. »
« Alors… » prit-il le temps de la réflexion avant de reprendre avec la voix d’un conteur. « A l’ouverture du parc, laissant bien gonfler l'excitation des gosses et cette joie que les américains s’étaient créé après avoir écrasé les allemands et diviser leur si précieuse capitale, je me suis vengé. Je n’acceptais pas qu’ils s’amusent et profites, pendant que nous on trimait avec notre mur de merde ! Alors j’ai fais plein de petite chose, foutu le bordel, créé des incendies pour ralentir voir repousser l’ouverture de ce fichu parc. »
« T’es ignoble… »
« J’ai commencé gentil, ça ne t’a pas plus. »
« Tu l’es pas souvent aussi... J’y étais pas préparée. La prochaine fois ? »
« Dégage y’aura pas de prochaine fois, tu m’emmerdes ! Si tu trouve ça pourri. »
« Est-ce que c’est ma faute si c’était nul ? Je ne fais qu’écouter tes histoires. »
« J’avais juste pas envie. Je suis pas nul ! » dit-il comme un gosse.

6 Aoüt.
« D’où tu viens ? »
« Je suis né dans un pays très froid, parce que… Vu ma nature c’était plus prudent. C’est aussi pour ça que j’y retourne souvent. Je fais moins de dégâts. C’était pas facile tout les jours, mais ça pouvait être drôle. Tu sais que si on envoyait de l’eau bouillante en l’air, elle se transformait en une sorte de neige vaporeuse tellement il faisait froid ? Les vêtements, une fois lavés et séchés, tu pouvais assommer un petit frère avec. On pêchait en faisant des trous dans la glace et on devait tous dormir ensemble pour se tenir chaud. Après, y’avais jamais grand chose à part de la neige et des étendus de paysage blanc. Ca a développé mon imagination au moins… »

9 Août.
« Ash ? »
« Tu as pensé très fort à moi dans tes plus obscures et libidineuses pensées et paf ! Je suis apparu et venu ici pour te servir » répondit-il au tac-au-tac sachant ce qu’elle allait lui demander, avec un sourire mauvais. Il la prenait de court.
« Je crois que celle-ci est ma préférée » répondit la jeune fille avec un petit sourire.

15 Août.
« La révolution française ? Dis moi est-ce que tu connais la Révolution Française ? La prise de la Bastille ? »
La jeune-fille avait les yeux plein d’étoile, emportée par le discourss engagé de ce révolutionnaire en quête de liberté.
« 1789 ! Des barricades sur toutes les rues importantes de Paris. Les pavés ont été arrachés et empilés, des charrettes déposées en travers et renversées, des sacs de farines et tout ce qui pouvait bloquer le passage, tassant le tout plus tard avec les corps des soldats de Napoléons ! »

9 Septembre.
« D’où tu viens ? »
« Hmmm… Je suis né, il y a bien longtemps, dans une petite communauté. Des gens du voyages, avec leur petite roulottes de bois tiré par leur bourriquet et cheveux pataud. Ils étaient très superstitieux et vivaient avec la magie et l’occultisme. Ils lançaient des malédictions, le mauvais-oeil, etc… Ils guérissaient aussi par la magie. Pas aussi bien que toi, mais presque. J’ai été elevé là-dedans, déjà habitué à aller d’un endroit à l’autre… Et les oiseaux étaient très importants pour eux. Je me demande même si la plus part des phoenix ne se trouvent pas bien cachés dans leur peuple. »
« Prouves le ! » lui ordonna la jeune demoiselle accoudée au bar.
Ash se mit à lui parler en roumain avec un sourire amusé. Elle frappa du poing sur le comptoir. A chaque fois, il s’en sortait un peu trop bien. Ce n’était pas la première fois qu’il lui faisait ce coup là, allemand, français, russe et même l’accent écossait, des mots en sioux et encore elle n’avait pas encore tout vu.
« Mais tu connais combien de langue ? »
« Beaucoup… Trop long à énuméré. » dit-il pas du tout modeste.
« Pfff… Quelles histoires sont vraies ? Dis moi, s’il te plait… »
« J’en sais rien ma belle. Un peu toutes, certaines pas du tout, mais j’aurais aimé. Même tellement aimé qu’au final, je ne sais plus moi-même ce qui est vrai ou faux. Je… Tu sais, ma vie est longue et ma naissance ancienne. Plein de vie, plein d’époque, condamné à revivre de mes cendres. Je finis par oublier d’où je viens et parfois, je préfère simplement oublier ce que j'ai fais. »
« Donc je ne saurais jamais… »
« Bah écoute moi non-plus ! Et tu devrais pas trop fouiller dans la vie de ton prince secret. » faisait-il référence à comment elle l’appelait quand elle était plus jeune. « Tu serais déçue. Je préférais quand tu étais amoureuse de moi et débile, plutôt que maintenant et que tu me barbes avec toutes ces questions. »
La jeune-fille se mit à rire, le rouge aux joues.
« Rentre chez toi maintenant… Il va se faire tard, ton grand-père va s’énerver et me rejetter la faute parce que t’es avec moi dans un bar. Allez, casse toi ! »
« Mais attends, une dernière question ! »
« Pour la vie ? » dit-il avec espoir.
« Non, pour ce soir ! » affirma t-elle en étrécissant les yeux. « Tu vas rester ici avec nous pour toujours ? »
Ash prit son verre pour boire une gorgée et restait un moment silencieux.
« Oui, normalement. Pourquoi tu me demande ça ? »
« Parce que tu finis par partir dans toute tes histoires… Et tu as beaucoup voyagé, je présume que… donc… »
« Je ne sais pas… Peut-être que je partirais. »
« Mais pourquoi ? »
« Parce que c’est comme ça. » répondit-il un peu sèchement.
Ash claqua légèrement son verre sur le bar et haussa les épaules. Il jeta un oeil méfiant au reste du pub et se leva en jetant quelques billets sur le comptoir. « Je te ramène aller, bouge toi… »

RUN AWAY

XXe siècle
Cela allait finir par arriver. Encore. Ash n’était pas d’humeur. Enfin si, mais elle était éléctrique. Un petit moment que l’homme l’astiquait, un peu éméché, car Ash l’avait bousculé et au lieu de s’excuser lui avait répondu après le grognement mécontent de l’homme saoul : « S'cuse toi ! » il l’avait dit un peu sèchement, mais c’était un pur réflexe. Une manie orale comme le « c’est toi le ... ». Il y a eut des mots plus hauts que d’autres comme souvent, mais ce soir le client bourré se levait pour le bousculer. « Fais gaffe... » avait sifflé Ash, les dents serrées, les yeux clos et les poings fermés pour chercher à se contenir. Ce n’était pas la première fois qu’il y avait un conflit entre eux. Dans cette ville, Ash avait choisi ce pub comme repère et avait finit par y travailler. Et le client était un horrible et infecte pilier de bar. Là c’était la fois de trop. J’avais mes règles ! Okay ?! Faites pas iech ! J’avais juste envie de me le faire. Rien à foutre ! La colère l’emporta.

Il explosa presque littéralement. Il bouscula l’homme et le poing du client arriva vite. Ash bloqua l’attaque en l’attrapant d'une main enflammée. L’homme poussa un grognement de surprise et voulu se lever, sauf que Ash ne l’entendait pas comme ça. Lui serrant le poing avec force, il lui tordait le poignet et l’obligeait à s’agenouiller. Soudain, son regard brilla d’une flamme et l’homme fut instantanément réduit en cendre. On poussait des cris de paniques dans le bar. Des femmes s’échapèrent en courant et des hommes moins courageux. D’autre aboyaient. Ash revenait lentement à lui et les sons lui parvenaient lentement. On pointait une arme sur lui. « Tu-tu bouges pas compris ! Sinon je t’explose la tête » hurlait un autre homme, la main tremblante sur son automatique. Ash roula des yeux et vit le tas de cendre. Ash soupira. « Et merde... Fais chier !! » s’énervait-il brusquement, loin de la peur que devait provoquer la situation. Il était blasé.

Il se pencha brusquement pour attraper son manteau et on tirait des coups de feu dans la panique. Un autre client resté dans l’espoir d’attraper ou de tuer ce monstre s’était prit une balle perdue. Ash avait disparu dans un nuage de fumée. Encore une fois, il devait partir.

XIXe
« Je suis désolée... » murmura d’une voix à peine audible une jeune-femme. Elle était dans les bras d’Ash, mourante. Sa ravissante robe était couverte de sang, poignardée à plusieurs reprises. « Sorcière !!! » vofciféraient les hommes autour de leur petite maison de campagne. « Je t’aime » gémit-elle dans un soupir, ses yeux se fermant lentement. Elle respirait encore. Ash était fou de rage et brisé. Ne pipant pas un mot, il soufflait comme un buffle. « Blasphématrice ! » continuaient-ils de cracher. Ils se trompaient. Ce n’était pas elle. C’était lui. Elle ne faisait que le couvrir et un soir, elle l’avait un peu trop défendu. Ils avaient pensé donc que c’était elle le mal incarné, consumant les leurs par les « flammes de l’enfer » qu’ils disaient, ignares. Les yeux clos, il la berçait contre lui pour profiter des ses derniers instants et enfin il les ouvrit, révulsés de fureur. Ses yeux étaient comme des braises incandescentes. Il poussa un cri de fureur et il s’embrasa avant d’envoyer une vague de flamme colossale tout autour de lui. Ce feu puissant consuma tout sur son passage, la horde d’humain, sa belle, son si doux foyer et le terrain où sa femme adorait s’occuper du potager. Tout, finit en cendre, comme Ash.

Le lendemain, dans la nuit, le tas de cendre qui se trouvait sous le squelette carbonisé de la pauvre femme, se mit à bouger. En sortit une main, attrapant la terre stérile, puis une deuxième et Ash s’extirpait faiblement de ses cendres jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. Allongé et nu au milieu du terrain incendié, il respirait difficilement. La reprise était difficile. Plus il vivait longtemps, plus la récupération était longue et ses forces peinaient à reprendre possession de ce nouveau corps. Soudain, ça arrivait. Il se plaqua les mains sur la tête et grogna comme de souffrance. Toute sa vie lui arrivait comme un tsunami, les souvenirs défilant à toute vitesse, nombreux, douloureux, merveilleux, incomplets, lésés, déformés, ... Une torture de plus à chaque fois. C’était comme endurer une violente migraine. Sa tête lui donnait l’impression de vouloir exploser à chaque fois. C’était trop de chose à emmagasiner et tout s’arrêta enfin sur ces derniers souvenirs. Malheureusement eux étaient toujours intacts. Il frappa violemment le sol du poing, étouffant un gémissement de tristesse. Or, il fallait qu’il se lève et qu’il parte.

Encore et toujours. Sa si fabuleuse nature finissait par lui apporter des problèmes. La magie apportait des sacrifices. Il les payait tous les uns après les autres, mais il ne pouvait pas non plus s’empêcher de vivre. Le risque c’est qu’il ne ressente plus la joie que peut apporter la peine, car il se détache et son esprit s’effrite petit à petit, années après années.

I’M STAY

En plein milieu de la nuit, Izobel est tirée de son sommeil par des hurlements. Ce n’étaient pas des cris ou encore des grognements comme souvent, mais on aurait dit des supplications, des gémissements de douleur. Prenant son arme par réflexe, elle tituba dans le couloir, encore mal réveillée, en direction de la chambre d’Ash. Les bruits étaient plus forts et distincts. Elle savait très bien que c’était lui. Ce n’était pas la première fois, mais c’était rare. Ash faisait assez souvent des cauchemars et ses nuits étaient rarement paisibles s’il ne tombait pas de sommeil ou se cramait la cervelle avec de la drogue ou de l’alcool. Or, des terreurs nocturnes comme celle-ci, ça lui était arrivé une ou deux fois seulement. Elle ouvrit la porte de la chambre de Lexie avant, histoire de vérifier. La jeune-fille était dans son lit, la couverture relevé jusqu’à son nez. « Tu restes dans ta chambre d’accord ? C’est rien. Je vais m’en occuper » lui dit-elle la voix sereine et enfin, elle poussa la porte d’Ash.

Enroulé dans ses draps, tout son corps se tordait, la tête dans l’oreiller, étouffant parfois ces cris aiguës et presque lugubres. Elle ne voulait même pas imaginer ce qui pouvait autant le tourmenter. S’approchant, elle posa un genoux sur le lit, puis le deuxième et lui attrapait le visage. Elle essayait de le faire revenir à lui, de le réveiller en douceur. Elle fut patiente et délicate avec une touche de fermeté. Il ouvrit enfin les yeux et d’une rapidité sans nom, il la saisit à la gorge. La seconde d’après, il la poignardait d'un crayon à papier qui trainait dans son lit – beaucoup de chose trainait dans son lit. Il l’avait touché juste sous la clavicule. Izobel lâcha un râle de douleur et lui donna une majestueuse droite. Ash releva la tête et il la regardait avec effroi. Plus précisément, il regardait le crayon planté dans sa chair. « Je suis désolé... » avait-il murmuré, au bord des larmes. Izobel le rassura sans oublier de l’insulter un petit peu car il le méritait, mais elle ne lui en voulait pas.

Au petit matin, il préparait ses affaires et s’apprêtait à partir. Il n’avait pas dormi de la nuit. Il avait trop réfléchis, trop ressassé ses souvenirs, ses expériences et la leçon qu’il devait en tirer. Izobel poussa la porte, récupérant de sa nuit difficile et le prit sur le fait.
« Tu fais quoi là ? »
« Je me casse ! C’est trop dangereux. Je suis là depuis trop longtemps en plus et... »
« Et quoi ? » le coupa t-elle la voix froide, les bras croisés. Elle était appuyée sur le cadre de la porte et son regard était déterminée.
« Mais redescend sur terre ! J’ai même pas utilisé mes pouvoirs, t’as eu de la chance ! Le pire est à venir !!! »
« Tu ne me penses pas capable de veiller à notre sécurité à cause d’un petit insolent qui sait pas se tenir et fait des cauchemars ? Vraiment... C’est blessant. » avait-elle dit avec un calme qui sublimait son sarcasme. « En plus tu m’as fais des pieds et des mains pour que je te supporte à mes côtés pratiquement chaque jour. Tu crois vraiment que t’as le droit de partir comme ça sur un coup de tête après m’avoir autant usé ? Et tu me la fera pas deux fois. Pas comme ça ! »
« Ca veut dire quoi ? »
« Que tu restes. »
Ash avait arrêté d’enfourner ses affaires dans son sac et était perdu dans ses pensées.
« Si ça devient trop dangereux, je m’en irai. »
« Si tu veux, mais pour l’instant c’est loin de l’être. Arrête de fuir et prend le courage de rester... avec nous. T’as aucune raison d’avoir peur et de te sentir en danger. On sait aussi très bien se défendre. Bats toi pour ta liberté et parce qu’on sera là pour se battre pour toi. ». Il les avait souvent défendu sans hésiter une seconde, sans peur et sans obligation, jusqu’à l'embrasement. Ils formaient une bonne équipe avec Izobel, et il est vrai que jusqu’à maintenant, il pouvait lui faire confiance. Et cette confiance allait dans les deux sens. « Je préfère tuer un million de pauvres inconnus innocents et sans défense, que de voir des gens mourir pour me défendre. Encore moins des personnes que je connais. » lui avait-il dit en jetant ce qu’il tenait en main dans son sac par automatisme. « Ma vie n’est pas précieuse comparé à la votre. Elle a une fin... Moi j’en ai pas... » dit-il, confession d’une de ses peines. Il avait légèrement penché la tête, comme s’il encaissait une douleur. Izo passa derrière lui et vint l’entourer de ses bras avec soutient et tendresse. Il craqua et elle essuya ses larmes quand enfin il eut fini de relâcher tout ce qu’il portait en silence.

Cette nana là, la première fois qu’on s’est rencontré, elle pensait vraiment venir là et me tuer en me tirant simplement dessus. Franchement, elle était trop mignonne. Je pourrais pas vous dire. Son fusil pointé sur moi, son regard et son indolence. Elle m’a frappé en plein coeur. Un coup de foudre. Je la voulais. Je voulais savoir qui elle était, comment elle riait, ce qu’elle aimait et détestait, puis connaitre le goût de ses baisers. Et maintenant, j’en suis là. Toujours dans ses pattes à l’emmerder. Je suis partie plusieurs fois, mais je fini toujours par revenir vers elle.


FOKLO LA COLOC


« Maman vient voir... Il est bizarre... » dit Lexie en tirant la manche de sa mère pour l’amener devant la chambre d’Ash. Izobel dévisagea sa fille sceptique. Oui, Ash était un peu bizarre, mais ce n’était pas nouveau. Lexie poussa lentement la porte d’une main sans lâcher la manche de sa mère de l’autre. Ash était assit en tailleur sur le bureau qui meublait sa chambre, regardant dans le vide et faisant tourner son feutre noir entre les mains.
« Il a commencé à chanter la Marseillaise, ensuite il a crié un prénom... et là, ça fait deux heures qu’il est bloqué comme ça. » lui confia sa fille aussi sceptique qu’elle. On sentait presque de l’inquiétude. « Il est cassé ? »
« Non, c’est comme le micro-onde t’inquiète pas. » lui dit Izo avant de s’approcher de Ash et claquer des doigts. Il ne réagit pas. Haussant les épaules, elle lui colla une gifle monumentale. Ash en finit par terre et il la regardait éberlué. « Whooooo ! » beugla t-il en se frottant la joue, par réflexe. Puis, il vit Izo et Lexie. « Hey saluuuut... Oh ? ... J’ai encore décroché, c’est ça ? » demandait-il avec un grand sourire béat.
« Comme le micro-onde. Un coup et ça repart... » soupira t-elle à sa fille, ignorant Ash. Elle quitta la chambre et entraina sa fille avec elle. Son instinct maternelle la poussait à l’éloigner de lui.


Derrière l'écran

Pseudo/Prénom: Markiwise
Où as tu connu le forum? On m’a obligé !!!  :seriously:  
Non, en vrai c’est Izobel qui m’a pris par les sentiment :**: et m’a trainé ici :hihi:
Je lui ai piqué son scena  :heart2:  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 22:25

Bienvenue à toi !!!!
Izo à bien fait de te traîner ici on va te chouchouter !!! :biglove:
Chris Pratt OMFG. :bave:
Revenir en haut Aller en bas
◄ Admin - Chasseur
Gareva Carpenter
Avatar : Jessica Biel
Messages : 113
Date d'inscription : 20/08/2018
Localisation : Dans ton ombre
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 22:32

Owi Izo elle a bien fait, mais tu risque de vite regretter me connaitre :mdr:
Bon je vais faire la dame civilisé et tout et éviter de te sauter dessus pour t'épouser de force :mdr:
Bref, bienvenue chez nous.
Au plaisir de découvrir ce personnage
A très vite en RP!

________________
S’ils vous amochent vous les amochez,
s’ils vous tuent... vous vous relevez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Co-Fonda et Femme de Lettres
Ombelline W. Duprès
Avatar : Emma Watson
Messages : 58
Date d'inscription : 22/08/2018
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 22:53

Tu vas en faire des jalouses :D bienvenue :loove:

________________
jeremiah and ombelline
you betrayed me
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Fonda & Déesse
Maddy J. Kostas
Avatar : Willa Holland
Messages : 74
Date d'inscription : 16/11/2017
Localisation : Dans les pattes d'Hécates
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 23:04

bienvenue à toi on beau qu'est-ce que t'es canon :**:

________________

   - Maddy Kostas - Divinité -  -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oneday-at-a-time.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 23:24

Izobel sans son Ash c'est une frite sans son ketchup. :hihi:
Tu vas voir je vais bien te chouchouter comme Tu le mérites *lui donne ses slips à laver*
A très vite mon chaton :lang:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 23:28

Wooooaw mais quelle accueil ! :**:
Merci beaucoup :heart2: :duck: :unicorn:
Je pensais pas que je ferais un tel effet :perv3: :beubeu:

Et Izo tes slips........ :seriously:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Jeu 30 Aoû - 23:33

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 12:37

Bienvenue à toi ! J'adore l'avatar au passage  :nuage:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 13:33

marchii !! :lang:
Revenir en haut Aller en bas
◄ Homme de Lettres et Chasseur
Sam Winchester
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 13:50

welcome !

*cherche blue du regard, veut pas se faire bouffer :mdr: *

________________


They were never, in fact, homeless

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 17:08

merci sammy ! :luv:
T’inquiète, je lui ai donné tout un éléphant à manger, ça va l’occuper What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 17:20

Bienvenue à toi ! J'adore le choix d'avatar et le perso est vraiment sympa :nuage:
Au plaisir de te croiser en rp et puis si t'es amis avec Izo on s'entendra bien ! :lydia:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 17:24

mohaha, merci beaucoup mamzelle ! :duck:
Au plaisir aussi :paper:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    Ven 31 Aoû - 19:54

Félicitations !

Tu es validé(e) ! Youhou!

Bienvenue à CARRY ON MY WAYWARD ! :sirene:
Le plus dur est fait  :aaah:  , il ne te reste plus qu'à rp et faire évoluer ton perso comme tu en as envie  :heart2:

Maintenant que tu es validé, tu peux:

  • Voir si ton avatar est bien dans la liste ici, mais ne t'inquiètes pas, il va être recensé sous peu héhé donc t'inquiètes pas pour ça petite paupiette d'amour :coeur:
  • Peux faire commencer à faire ta fiche de liens ici
  • Te créer ton petit portable pour reçevoir des appels et sms
  • Venir faire les petits recensements sur nos formulaires
  • Créer ton scénario, si tu en as besoin
  • Venir sur le discord, maintenant que tu es validé(e), c'est bon tu peux venir chez les fous
  • Voter sur les Top Site du forum, si l'envie t'en prends  :lydia: et passer sur les Liens sur PRD pour nous aider à faire de la pub sur le forum  :nuage:

Si tu as une quelconque question viens donc demander un petit coup de main aux admins  :hug:

Noter personnelle J'ai adoré la manière dont tu as écrit ton histoire ! C'est ultra original et sympathique ! En tout cas avec un énergumène pareil on va pas s'ennuyer ici - Allez zoup! va t'amuser :sirene:


≡ Made by Carry on my wayward son ≡
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ashley pour les intimes !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ashley pour les intimes !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kathleen Liliana Reed .... Kali pour les intimes
» Aomine Kaoru, Kao pour les intimes, connard pour la plupart.
» Une signature pour Ashley Greene =).
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carry On My Werewolf :: Bureau Administratif :: Présentations :: Ils sont parmi nous-
Sauter vers: